Découvrir les documents (28 total)

« Georges Fourest était un poète français à la verve parodique et irrévérencieuse, jouant avec truculence de mots rares ou cocasses, des dissonances de ton, de l’imprévu verbal et métrique, des effets burlesques."
José Corti, "Souvenirs…

Ce recueil de poèmes en prose est le seul ouvrage (paru à compte d'auteur) de J.A Léonetou . Ecrivain et enseignant, né à Eyjeaux en Haute-Vienne, collaborateur régulier de "Limoges Illustré" et de "La Brise", le jeune homme décède aux…

Un plaidoyer pour l'union harmonieuse de ces deux valeurs indissociables : " Notre vieille devise Liberté, Egalité, Fraternité a été impuissante à conjurer les désastres de la guerre [...]. Pourquoi ? Parce-que ces trois mots n'embrassent pas…

Discours prononcé le 31 juillet 1894 à la distribution solennelle des prix du lycée de Guéret par Louis Dausset professeur de rhétorique.

cote : MAG.P LIM 44030 (Bfm Limoges)

Tiré à part part extrait du "Bulletin historique et philologique", 1900
Courte communication approfondie et sur les conditions de substitution du français au latin et à l'occitan : les relations politiques de la commune de Limoges avec les…

Présenation de la correspondance de Victor Hugo avec sa cousine Marie, fille du colonel Louis Hugo, qui vivait à Tulle

cote : MAG.P LIM B10066/1(Bfm Limoges)Récit et

Molière détestait les Limousins,et l'a bien fait savoir dans une de ses pièces en dépeignant Monsieur de Pourceaugnac.
René Fage tente de trouver les raisons biographiques réelles et supposées de ce mépris qui coûta cher à la…

Tous les auteurs limousins, historiens, écrivains, et illustrateurs de l'époque réunis pour présenter le Limousin dans une numéro exceptionnel d'une revue d'audience nationale "La Plume". Textes de G. Fourest, ( lisez le poème des "Gommeux…

Né le 6 avril 1867 à Limoges, Georges Fourest suit des études de droit. Il se qualifie ensuite d’"avocat loin de la cour d’appel".A Paris, il fréquente les milieux littéraires symbolistes et décadents, collabore à plusieurs revues (La…

Il s'agit là du manuscrit autographe "officiel" de la pièce de théâtre : Jean Giraudoux a lui-même réuni et fait relier ces pages sur maroquin rouge orné d'or et de noir avec titre doré sur le premier plat.

Ce précieux document retient…